La double vie de Maxime Draux

HÔPITAL

Infirmier urgentiste à l’hôpital depuis 2012, Maxime Draux est également un musicien accompli. Auteur, compositeur et interprète, l’artiste s’est notamment fait connaître et reconnaître avec son titre Le blues des blouses banches.

Quand il ne porte pas la blouse, Maxime prend la guitare. Un exutoire ? Parfois, peut-être. Mais surtout une passion. Un virus pour la musique que l’infirmier urgentiste de l’hôpital Simone Veil a attrapé à l’adolescence et qui ne l’a depuis plus quitté. « Très vite, j’ai commencé à écrire et interpréter des chansons dont je composais moi-même les musiques… », souligne Maxime qui estime en avoir écrit près de 100 à ce jour. Sur sa page You Tube, l’artiste diffuse ses titres enregistrés « maison » et pour lesquels il réalise également des clips.

Des mots sur les maux

Si pendant longtemps, l’infirmier de 37 ans est resté discret sur sa passion, celle-ci a éclaté au grand jour en 2017 avec Le blues des blouses blanches. Écrite au départ comme un projet personnel, cette chanson évoque avec justesse le quotidien parfois difficile des personnels hospitaliers. Des mots sur les maux d’un secteur en tension. « Après douze années d’exercice, j’avais un sentiment de trop-plein qu’il fallait que j’exprime ». Pour le clip, le musicien fait appel à ses collègues et amis de l’hôpital : des infirmiers mais aussi des aides soignants, des brancardiers, des agents administratifs, des médecins, des assistantes sociales. Le succès du titre, appuyé par la force du clip, est immédiat et continue encore aujourd’hui de faire écho dans le milieu. « Après sa diffusion sur les réseaux sociaux et You Tube,j’ai reçu énormément de messages de professionnels de France et de Belgique et même du Canada… Beaucoup me remerciaient car ils se reconnaissaient dans les paroles de la chanson… », explique le chanteur encore surpris par l’engouement suscité par cette chanson qui cumule désormais près de 5 millions de vues sur les réseaux sociaux. 

Continuer à écrire

Boosté par la réussite de sa chanson et l’élan de sympathie qu’elle a généré, Maxime continue aujourd’hui d’écrire et de composer en son nom mais aussi avec son groupe de jazz-rock-funk Totem. Cet été, l’artiste a sorti une nouvelle chanson Des regrets et des silences et en janvier il a enregistré le clip de L’homme bleu avant celui Des câlins en février. Des titres inspirés par le monde qui l’entoure mais aussi par son quotidien à l’hôpital comme par sa vie personnelle. Des chansons dans lesquelles il se livre avec sincérité et générosité, comme il le fait au quotidien dans son métier d’infirmier.

Retrouvez Maxime Draux sur
www.youtube.com/user/maximedro
www.facebook.com/maxime.dro